26/08/09 En attendant Dougou... (Ouaga)

Le 26 aout 2009

Et me voici à Alger…

Après une nuit courte et peu reposante, nous sommes partis ce matin à l'aéroport de saint Exupri. A 9h30 il n'y avait personne chez Air Algérie. Nous avons patienté jusqu'à 10h00, j'ai enregistré les bagages puis nous sommes allés prendre un café. Après cela les parents sont repartis. J'ai patienté le temps de deux cigarettes puis je me suis rendu en salle d'enregistrement. Va et viens dans le corridor, observation des opérations de maintenance effectuées sur les avions, un peu de lecture (Bodolinau) puis embarquement. Un Boing potable avec un personnel très aimable. Dès le décollage, nous traversons les nuages, ce qui coupe court à toute observation terrestre. En revanche, nous survolons une magnifique mer de nuage. Je n'avais jamais vu cela avant. Après un temps, les nuages se font plus rares. On voit alors se dessiner la côte méditerranéenne et apparaitre la mer.. Aux abords d'Alger, ou plutôt de l'Algérie, l'avion survole la côte qui révèle quelques massifs rocheux plantés au milieu de la mer. Puis la côte algérienne avec toute une zone agricole, puis un ensemble urbain éclaté qui semble aéré. Et puis les détails s'affinent. Me vient alors le sentiments que nous perdons beaucoup a ne pas connaitre ce pays, sentiment qui s'affirmera au cour des premières heures d'attente (et oui, 8H a patienter en zone de transit!). Il faut dire que dans mon cas le « délit de faciès » semble jouer en ma faveur puisque les commerçants que je croise s'adressent à moi en algérien et s'attendent à ce que je les paye en dinar (dirham ? Zut, je ne me souviens jamais. Après vérification, il s'agit bien du dinar, le dirham étant la money marocaine; 1€=103 dinars algeriens). Après un rapide tour de hall, je prends un Schweppes et j'allume mon portable.
Tiens-tiens, on dirait que le réseau fonctionne, l'occasion pour moi de prendre quelques infos sur ce pays et d'essayer de renouveler mon blog…

    Un peu de culture générale car je suis parvenu à me connecter sur internet.
Les informations qui suivent ont été glanées, glosées et résumées a partir de l'entrées ALGER de wikipédia. C'est donc tout ce qu'on veut sauf de l'information scientifique et vérifiée, mais ça permet quand même de dégrossir le terrain.

 La Constitution algérienne définit « l'islam, l'arabité et l'amazighité » comme « composantes fondamentales » de l'identité du peuple algérien et le pays comme « terre d'Islam, partie intégrante du Grand Maghreb, méditerranéen et africain » […]

L'appellation Algérie provient du nom de la ville d'Alger. Étendu pour désigner l'ensemble du pays conquis depuis Alger, le nom Algérie, utilisé pour la première fois en 1686 par Fontenelle dans Entretiens sur la pluralité des mondes, est officiellement adopté le 14 octobre 1839 par Antoine Virgile Schneider, ministre de la Guerre[6]. Selon l'historien Eugène Guernier[7] : « Il n'est pas sans intérêt de noter que cette appellation consacrait la conquête arabe et on peut se demander pourquoi les hommes politiques français du moment, tenant mieux compte du passé, n'ont pas adopté les noms de Numidie ou de Kabylie. ».

Le nom d'Alger est une déformation française du catalan Alguère[8], lui-même tiré de Djezaïr du nom donné par Bologhine ibn Ziri[8], fondateur de la dynastie ziride, lorsqu'il bâtit la ville en 960 sur les ruines de l'ancienne ville romaine Icosium ; Djezaïr Beni Mezghanna[9]. Plusieurs explications cependant sont données quant à la signification du nom donné par Bologhine ibn Ziri.[…]

L'État algérien n'a d'existence légale que depuis la signature des Accords d'Évian le 18 mars 1962 entre la France et le Gouvernement provisoire de la république algérienne mettant à la fois un terme à 132 ans de présence française et à la guerre d'indépendance. Le 8 avril, les électeurs métropolitains entérinent à 90.7% la politique algérienne du général de Gaulle, cependant que le 1er juillet intervient en Algérie le scrutin sur l'indépendance : 5 971 581 oui écrasent 16 534 non. Le 3 juillet, le général de Gaulle reconnaît officiellement l'indépendance de l'Algérie au nom de la France. L'État algérien est fondé.[…]

ANTIQUITE:

Les Berbères, formés de plusieurs confédérations dont les Gétules, les Garamantes, les Lybiens, etc., dispersés dans le vaste territoire de l'actuelle Algérie depuis les temps anciens, vont connaitre des relations culturelles avec les Phéniciens ( ce qui donnera la civilisation carthaginoise), l' Afrique noire, l'Égypte ancienne, la Grèce antique, etc. […]

Suite aux guerres Puniques, les Romains pénètrent dans l'actuelle Algérie. Lambèse fut la première capitale romaine, par la suite Timgad va être construite au temps de Trajan. L'agriculture se développe grâce à la plantation de plusieurs milliers d'oliviers pour faire de l'huile d'olive en Algérie. La civilisation berbère est à son apogée, plusieurs grandes villes sont construites au Nord au Sud dans le désert. La nationalité romaine est offerte aux Berbères, cela facilite l'intégration des nomades au monde romain[19]. Plusieurs mariages mixtes entre Romains et Berbères naturalisés sont célébrés dans les grandes villes. La pratique des cultes berbères est représentée dans les fresques romaines. De même, les jeux romains sont source de distraction et de joie pour la plupart des Berbères. De plus, les bains publics étaient un luxe pour tout le monde.[…]

Christianisme:

Le christianisme fait son entrée en l'an 256, et durant le siècle suivant, dans une atmosphère de déclin grandissant, les populations des villes côtières algériennes, ainsi qu'une minorité de la population dans les campagnes se convertissent à la nouvelle religion.[…]

Vers 313, Les Donatistes, refusant d'accepter l'autorité religieuse de l'Empereur, et exigeant la séparation de l'État et de la religion, finiront par déclarer l'empereur comme étant le diable en personne, à l'opposé de Jésus qu'ils considèrent être Dieu.[…] EN 409 Ils seront déclarées hérétiques et persécutés par d'autres chrétiens. […]. Quelques années plus tard, en 430, c'est tout l'Empire romain qui se retire de l'Algérie sous la pression des Vandales qui envahissent le pays. Le 28 août 430, Saint Augustin, l'un des derniers symboles de l'intégration de la population au sein de l'Empire romain, trouve la mort durant le siège d'Annaba par les Vandales.


Ensuite, viennent les Byzantin, l'islamisation, les espagnoles, tant et tant de choses qui ne peuvent-être résumées en quelques lignes ni en quelques minutes. Ce qui est certain c'est que ce pays semble enraciné dans des siècles d'histoire, que les articles de wikipédia peuvent nous (vous) donner pas mal d'informations pour débuter. Il est également certain que m'on attente à Alger s'en trouve écourtée de 3 bonnes heures. Avis aux curieux: allez lire l'article complet ici:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Algerie

Encore 5 heures a patienter. J'entre le texte sur le blog, je tente une liste de diffusion mail pour vous avertir que burkina-va rouvre ses portes (bien que jamais closes), et puis après ça, je vous dis à plus tard…







26/08/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour